AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre choc avec le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atalante
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 28
Localisation : Au Nord de la Grèce
Emploi/loisirs : Chasseresse
Humeur : Nerveuse

MessageSujet: Une rencontre choc avec le monde.   Mar 2 Nov - 17:51

Atalante grinça des dents, elle porta sa main devant ses yeux, l'éclat du soleil qui illuminait la plaine devant elle, l'éblouissait. Elle jeta un coup d'œil à l'ombre des arbres derrière-elle. Elle sentait qu'elle n'allait pas tardé à quitter bientôt ces bois protecteur. Elle soupira, sa fille avait fugué, elle ne lui en voulait pas trop. Elle savait qu'elle n'aura pas pu la garder plus longtemps hors du monde. Elle marcha malgré le soleil vers un petit village où elle savait que sa fille était. Elle soupira, et continua son chemin, elle croisa une charrette de foin, le paysan la salua avec beaucoup d'hésitation. Elle lui sourit, et le saluât à son tour mais sans pour autant s'arrêter. Elle entra rapidement et sans problème dans le village qui était tout juste un peu plus petit qu'une ville. Une palissade en faisait le tour, mais aucun garde ne l'à surveillait, il y avait quelque pierre pour renforcé l'édifice, mais le tout donnait l'impression d'être grandement inachevé.

Atalante qui n'était pas partie de sa forêt sans rien, portant en bandoulière son arc, il était impressionnant fait en corne de sanglier géants, accompagner par un carquois comportant une bonne soixantaine de flèches. En outre, elle avait prit deux poignards et une lance qu'elle avait fait entièrement en alliage que les gaulois appelaient acier. Certain paysan la regardait étrangement, ils se demandaient surement s'il avait affaire à une femme où à un homme. Atalante n'avait que faire des problèmes que son physique pouvait provoquer chez les villageois. Elle avait senti l'odeur de Léandra toute proche, son cœur de mère s'agita, elle était peut-être en danger. Elle pressa le pas, pour arriver devant un attroupement de cinq hommes en armure hétéroclite, avec tous la même épée garnie par une poignée rouge. Leur signe distinctif, les rattachant à la troupe du nouveau seigneur de guerre de l'endroit.

Atalante vit ce détail, rapidement par réflexe mais elle voyait surtout les deux hommes allongés devant sa fille qui tenait la longue épée qu'elle lui avait faite. Elle soupira en un grondement plus félin qu'humain. La lame était rouge du sang d'un des soudards. Ils avaient volé l'innocence de sa fille, la forçant à tué pour se défendre. Les guerriers qui l'avaient entendue se retournèrent, ils furent légèrement surprit de se retrouvait face à une deuxième guerrière. Atalante qui en temps normal aurait juste menacée les guerriers, attaqua en sortant sa lance. Elle avait finalement bien fait, car des renforts arrivaient déjà. Une vingtaine de nouveau soudards sortaient d'une taverne, et se dirigé vers leur compagnon. Atalante assomma rapidement trois des guerriers devant elle, et rejoins sa fille. Elle lui dit une seule phrase :


"Contente de voyager par le Monde, Léandra ?"

Sa fille fronça des sourcilles, et retenant des larmes, avec peur et une atroce envie de vomir, elle répondit la voix pleine de défi :

"OUI !"

Atalante sourit et en assommant un autre guerrier tout en bloquant l'épée d'un autre lui répondit pour la taquiné :

"Très bien madame la fugueuse, tu as tué, un homme, tu l'enterra toi même. Et si tu tue un autre, tu en ferra de même."

Alors Atalante laissa Léandra engagé de nouveau le combat. Les villageois s'étaient rassembler non loin du combat, se demandant qui allait gagné, certain se demandait, si les deux guerrières n'avait pas un rapport avec la chimère qui disait-on habiter les bois de "Liocos" au nord du village...


Dernière édition par Atalante le Sam 6 Nov - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Nefereth Selena
Cavaliers solitaire
Cavaliers solitaire
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Jeu 4 Nov - 23:39

        La journée démarrait bien pour notre chère Nefereth puisqu'elle venait de se réveiller dans un bon lit d'une bonne auberge. La nuit avait été des plus calmes. Même si les ivrognes n'avaient pas arrêtés de chanter avant que minuit soit passé. Mais, fidèle à elle-même, la cavalière s'était endormie malgré le bruit.

        La matinée était bien avancée lorsqu'elle quitta l'auberge. Elle s'était nourrie, avait pris un bon bain avec de l'eau chauffée pour une fois, et avait rédigé quelques mots qui partiraient avec un marchand pour aller en Egypte. Elle avait rencontré quelquu'un récemment, qui connaissait ses parents. Une certaine Babeth O'Hara. Une irlandaise ayant épousé un égyptien. Elle lui donnait donc de ses nouvelles, comme promis.

        Cela fait, elle était allée chercher Kathir, un splendide étalon arabe. En ressortant, ayant pris son temps pour le bichonner, elle entendit les clameurs d'une bagarre. Curieuse, elle se rapprocha de l'attroupement. Quelques hommes étaient à terre, et d'autre venaient d'arriver. Deux femmes semblaient au centre de tout cela. Les hommes qui étaient leurs adversaires étaient les soldats du Seigneur de Guerre de cette région. Et ces hommes, elle ne les portait pas dans son coeur. La veille, ils avaient volontairement maltraité Kathir avant de la laisser entrer à regret. Alors, comme une petite vengeance, la jeune femme laissa Kathir près des écuries, sans l'attacher pour qu'il puisse s'enfuir si les soldats le remarquait, ets'avança aux côtés des femmes.

        Toutes trois étrangères à ce village, elles étaient de toutes manières considérées comme responsables de chaque incident. Alors, tant qu'à faire... Vêtue de sa tenue de cuir qui se fondait dans le paysage, une jupe ne descendant pas au dessous du genoux et un corsage décent, elle porta la main à son arc et encocha une flèche sans toutefois tendre l'arc. La dague qu'elle gardait toujours était rangée dans le fourreau à l'intérieur de sa botte.


        _ Bonjours mesdemoiselles... Un problème avec ces messieurs fort peu galants ?

        Elle leur adressa un sourire affable et esquissa une mini révérence. L'un des soldats la reconnut et eut un sourire malsain en faisant part de son observation à ses amis. Ils cherchèrent Kathir du regard et, une fois repéré, deux d'entre eux allèrent à sa rencontre. Kathir resta calme tout d'abord, puis rua quand l'un d'eux voulu l'attraper et s'enfuit hors du village. Il l'attendrait sûrement dans la forêt. En attendant, les deux soldats étaient à terre, une vilaine blessure au front et probablement bien sonnés, pendant que la demoisele Selena avait un sourire satisfait. Bien fait pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://marauders.vampire-legend.com/forum.htm
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Gabrielle
Admin
Admin
avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 49
Localisation : Toujours à parcourir le monde
Emploi/loisirs : Avec mon amie de voyage Gabrielle/Donner des coups de poings dans la figure de Joxer.
Humeur : Cela dépend de toi

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Ven 5 Nov - 2:46

    Après deux nuits dans la forêt a dormir presque a même le sol, Gab arriva en fin de journée dans un petit village dans les alentours de la Grèce... Trop fatiguée pour ce restaurer, elle vit au loin une grange pas bien grande certes, mais suffisante, espérait elle pour s'allonger dans un lit fait de paille... Afin de ne pas être en vue, elle se décida a organiser son petit coin de nuit au fond de la grange... Ramassant un maximum de paille, elle prit quelques bottes et en fit comme un mur de protection, puis, regardant autour d'elle elle jeta un rapide coup d'oeil sur les chevaux présent dans ce lieux, elle en déduit que la plupart était des chevaux de voyage mais pas de noblesse quand tout à coup, elle vit un magnifique étalon noir installer un peu en retrait, elle le trouvait amusant avec sa mèche blonde et eut un léger sourire au coin des lèvres et finit par s'endormir ainsi.

    Durant la matinée Gab fut réveillée par un chahut dans la grange servant d'écurie pour les chevaux de passage dans ce petit village... Ne voulant pas ce faire remarquer par ces personnes elle leva la tête en toute discrétion regardant ce qui ce passait sous ses yeux...
    Des soudards étaient entrain de préparer leurs montures et en passant a coter du bel étalon noir lui envoya une kitchenette sur ses naseaux, l'étalon leur éternua dessus pas content de leurs geste... Gabrielle ne voulant pas intervenir malgré que de voire un animal ce faire maltraité par quiconque lui hérissait les poils mais, elle ne voulait pas s'en mêler, donc, elle en profita pour ranger son baluchon qui lui servait de sac de voyage... Au moment ou elle voulut sortir de sa cachette, elle vit une jeune femme aussi splendide que l'étalon s'approcher de lui en lui parlant d'une belle voix douce, elle vit la jeune femme le bichonner avec grâce et tendresse son poil brillait de plus belle... Tout à coup elle entendit des bruits à l'extérieur apparemment il y avait de la bagarre dans l'air, ne voulant pas se faire remarquée elle resta cachée tout en continuant a regarder la jeune femme et son étalon, la jeune femme le prépara a la monte mais ne le rattacha pas, elle le laissa en liberté. La jeune femme sortit enfin de la grange... Gabrielle en profita pour sortir de sa cachette en regardant bien que personne la verrais sortir de là puis elle se dirigea vers le chahut.

    Deux femmes étaient en prises avec des soudards il y avait une femme grande bien en chaire comme tailler dans un roc aussi muscler que peux l'être Hercule et une plus jeune un peu plus frêle mais ressemblant étrangement à la plus âgée, quoiqu'il en soit autant l'une que l'autre était en beauté, affairée a ce battre contre les soudards présent, la jeune femme de l'étalon ne tarda pas a les rejoindre du coup Gabrielle décida à son tour de les rejoindre dans la bataille, posant son baluchon à terre elle prit son bâton et se mit à la tâche d'aider ses trois femmes.
    Tendant l'oreille elle comprit que la plus jeune était la fille de cet Apollon au féminin. Se retournant vers les femmes elle leur dit :


    - Deux bras supplémentaires pour vous aider n'est pas de trop il me semble !


Revenir en haut Aller en bas
http://xena-univers.forums-actifs.net
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Atalante
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 28
Localisation : Au Nord de la Grèce
Emploi/loisirs : Chasseresse
Humeur : Nerveuse

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Ven 5 Nov - 13:21

Atalante jouait purement et simplement avec les cinq adversaires. Ils étaient surement nombreux, mais ils n'étaient pas très fort pour des hommes, et savaient qu'a peine se battre à l'épée. Sa lance lui donnait un avantage contre eux, en lui fournissant un bonne défense contre leur épée.Elle observa sa fille combattre, elle avait trois adversaires contre elle. Mais elle était bloqué dans ses mouvement pas un mur dans son dos. Elle combattait avec colère ces trois adversaires, Atalante voyait qu'elle fessait plusieurs erreur mais heureusement pour sa fille, les soulards ne les voyaient pas. Elle soupira et commença à neutralisé deux de ses adversaires en contournant leur grade avec un mouvement rotatif de sa lance. Elle se demandait pourquoi, il n'y avait pas d'autre guerrier qui venait replacer ceux qui était tombé. Quand la réponse arriva sous forme d'une cavalière qui demanda ironique :

_ Bonjours mesdemoiselles... Un problème avec ces messieurs fort peu galants ?

Atalante vit qu'elle était descendue de son cheval, et maintenait en respect six guerriers avec son arc. Deux soulards croyant bien faire se dirigea vers la monture de l'archère. Ils furent mis à terre pas l'animale sans difficulté. Atalante trouva la scéne risible, elle éclata de rire. Les trois soulards qui l'attaquaient profita de son inattention pour lui donné trois coups en même temps. Atalante para à leur plus grand désespoir, un pur réflexe qui lui sauva la vie. Une deuxième arriva, leur chef avait surement contrarié le dieux de la malchance, car celle-ci rejoint les trois guerrières dans leur combats, elle occupa donc les quartes guerriers qui aurait voulut submerger Atalante. Elle conclu son aide par cette phrase :

- Deux bras supplémentaires pour vous aider n'est pas de trop il me semble !

Léandra c'était déjà débarrassé d'un adversaire, il se tenait les côtes où il avait reçu un coup de pied. Ses deux compagnons avaient bien du mal maintenant à contenir la jeune fille. Et quand celle-ci vit que sa mère était en difficulté, elle laissa explosé sa rage, et frappa plus fort qu'elle l'aurait voulut son épée sur celle de son adversaire. L'acier gaulois rencontra le fer grecque, et le plus solide brisa l'autre. Les deux soulards s'écoulèrent au sol, des éclats de fer dans le corps, Léandra sauta par dessus eux, son épée en acier dans la main, et chargea les adversaire de sa mère.

Les soulards prient la fuite pour se regroupé, deux cavaliers étaient arrivé, ils portaient des armures identiques et mieux entretenue. L'un deux portait une cape marron et l'autre une cape orange. C'était surement des officiers du chef des soulards. Ils observèrent les quartes guerrières et leur cinq où six hommes qui était encore debout. L'officier à la cape marron leur fit signe de se retiré, et l'autre à la cape orange, qui semblait être le plus gradé, dit seulement :


"Ceux qui ose défier le seigneur commandant Méricléce, seront détruit. Ce village qui a résisté sera donc rasé."

Et il partit suivit par l'autre cavalier après avoir prononçai sa menace. Atalante grogna, elle n'aimait pas la tournure des événements. Elle observa les villageois, et comprit pourquoi l'homme les avaient menacé avec elles, ils s'étaient tout simplement réjoui que quelqu'un s'oppose à ce Méricléce...

[HRP : Voilà, je vous ai laissé quelques soulards, quatre chacune Very Happy ]


Dernière édition par Atalante le Sam 6 Nov - 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Nefereth Selena
Cavaliers solitaire
Cavaliers solitaire
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Ven 5 Nov - 19:09

        Les deux hommes s'étant approchés de Kathir étaient maintenant à terre, laissant leurs quatre camarades sous le joug de la flèche de Nefereth. Tenus en respect, ils n'allèrent donc pas remplacer les hommes tombés sous les coups de la Guerrière impressionnante et de la jeune fille l'accompagnant. Un air de famille entre elles deux d'ailleurs.

        Peu après, une autre jeune femme se joignit à elles, et elle occupa également quatre des soldats restants. Ce qui fait que, malgré leur supériorité numérique, ils étaient en infériorité technique. Malgré cela, les hommes essayèrent de désarmer la cavalière à terre. Celui qui s'approcha trop près d'elle fut surpris d'entendre siffler une flèche, lui éraflant la joue, alors que déjà Nefereth encochait trois nouvelles flèches. Ils essayèrent de s'avancer tous en même temps mais trois flèches partirent se ficher dans leurs pieds et une quatrième menaçait le seul encore valide.

        Soudain, deux cavaliers arrivèrent. L'un d'eux fit signe aux hommes armés de le suivre. Et ceux blessés s'éloignèrent en boitillant tandis que le deuxième cavalier déclarait que ceux qui s'opposaient au Seigneur Commandant Méricléce seraient détruits. Autrement dit, les quatres femmes. Un sourire amusé aux lèvres, Nefereth ne s'en inquiéta pas. De toutes manières, elle était rarement bienvenue dans les villes dès que les gens savaient qu'elle faisait sa route en solitaire, cavalière émérite et archère pas trop mal douée. Personne n'aimait les femmes qui savaient se défendre et qui ne se soumettaient pas.

        Haussant les épaules, elle rangea son arc, récupéra les flèches tirée (les soulards les ayant retirés de leurs pieds avec un gémissement de douleur) qui étaient sur le sol et les rangea dans un petit compartiment de son carquois. Elle les nettoieraient plus tard.


        _ On dirais que nous aurons des ennuis sous peu. En attendant, que diriez-vous de se connaître un peu plus ? Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Et comme nous avons désormais un ennemi commun...

        Se battre ensemble pour une même cause rapprochait les gens. Et par la même occasion, si jamais ce Méricléce les attaquaient vraiment, le battre pourrait libérer les villageois qui n'avaient pas tellement l'air ravis d'être sous son commandement.
Revenir en haut Aller en bas
http://marauders.vampire-legend.com/forum.htm
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Gabrielle
Admin
Admin
avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 49
Localisation : Toujours à parcourir le monde
Emploi/loisirs : Avec mon amie de voyage Gabrielle/Donner des coups de poings dans la figure de Joxer.
Humeur : Cela dépend de toi

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Sam 6 Nov - 1:00

    La jeune guerrière se battait vraiment de plus en plus comme une lionne, à croire que les remarques de la femme plus âgée la touchait au point que la jeune femme redoubla de force dans ses coups, il est vrai que l'ont pourrait croire qu'il s'agit d'une mère et fille ou peut-être deux soeurs allez savoir, il y avait bien un air de famille entre les deux, pour l'instant ce n'était pas une question à se poser...Gabrielle n'eut pas le temps de s’attarder sur le sujet car droit devant elle deux soudards s'approchait la menaçant de leurs armes, elle fit tournoyer son bâton avant de le prendre a une extrémité pour allonger son coup, afin, de garder bonne distance de l'homme qui lui faisait face, elle recommença à jongler avec son bout de bois, le bloqua contre son bras, toucha son adversaire sur le coter droit de la tête, celui-ci s’effondra assommé par le coup.
    Sur un ton amusé avec un sourire au coin des lèvres, elle s'exclama :


    - A qui le tour ?

    Deux d'entre eux s'approcha de Gabrielle d'un pas un peu hésitant, ce qui fit encore plus sourire la guerrière, elle prit son arme a deux mains devant elle, elle le fit tournoyer de droite a gauche faisait de grand cercle, en un éclair, sans crier gars, elle les frappa tout les deux sur la tête, ils s'écroulèrent au sol avec un bruit sourd... Toujours avec le sourire elle s'écria :

    - C'est tout ce que vous savez faire ? Vous n'avez rien de plus dans le ventre ?

    Soudain , deux cavaliers se dirigèrent vers le groupe de guerrières, les soudards assommé voire, légèrement blesser, reculèrent d'elles afin de se mettre a la hauteur des deux inconnus...L'un des deux, surement celui qui était le chef, hurla afin que toute les personnes présente entendent ses paroles.:

    "Ceux qui ose défier le seigneur commandant Méricléce, seront détruit. Ce village qui a résisté sera donc rasé."

    Gabrielle les regarda s'éloigner, elle qui ne voulait pas s’attarder ici, compris par cette phrase menaçante que le cavalier avait pris plaisir de leur annoncer, qu'il va falloir protéger le village, encore une mission qui ne sera surement pas de tout repos.
    Se retournant vers les deux guerrières ainsi que la femme cavalière :


    - Bon et bien ... je crois que... je me présente, je m'appelle Gabrielle et je crois bien que nous allons devoir nous réunir, nous avons du pain sur la planche si nous voulons sauver ce village de ce fameux Méricléce quelqu'un de vous le connais ? Avez vous une idée ?

    Dans l'attente que chacune d'entre elles se présente, Gabrielle jeta un coup d'oeil autour d'elle, regardant les rempares, ils paraissait vraiment très vétuste, Gab pensait qu'il fallait commencer par ce-là, ensuite il est vrai que de savoir parmi les villageois et villageoises, qui serait capable de se défendre, ce n'est que ses idées, elle les proposera au petit groupe de guerrière une fois les présentation faites.
Revenir en haut Aller en bas
http://xena-univers.forums-actifs.net
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Atalante
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 28
Localisation : Au Nord de la Grèce
Emploi/loisirs : Chasseresse
Humeur : Nerveuse

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Sam 6 Nov - 18:27

Atalante regarda sa fille, qui semblait déboussolé par ce qui était arrivé, elle s'était battue avait tué deux hommes, et avait été prit d'un rage folle en voyant sa mère en danger. Atalante la laissa reprendre ces idées, la cavalière qui leur avait porté secours en première, ramassait ses flèches parla en première :

_ On dirais que nous aurons des ennuis sous peu. En attendant, que diriez-vous de se connaître un peu plus ? Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Et comme nous avons désormais un ennemi commun...

Atalante sourit, peut-être bien qu'elle allait devoir faire un brin de route avec elle. Dans tout les cas, il semblerais que ce seigneur de guerre vient de se crée quatre nouvelles ennemies grâce à ses hommes. Elle soupira et rangea sa lance dans son dos. La guerrière blonde avait un don certain au combat, Atalante l'avait vu manié le bâton avec une agilité impressionnante, elle se demanda ce qu'elle allait elle aussi faire. Celle-ci répondit à cette question en se présentant :

- Bon et bien ... je crois que... je me présente, je m'appelle Gabrielle et je crois bien que nous allons devoir nous réunir, nous avons du pain sur la planche si nous voulons sauver ce village de ce fameux Méricléce quelqu'un de vous le connais ? Avez vous une idée ?

Le nom de Gabrielle, lui semblait familier, mais elle était sure de ne l'avoir jamais rencontrée, on lui avait donc surement parler d'elle. Une guerrière blonde, maniant aussi bien le bâton que les mots. Atalante se demandait que faire, elle n'avait pas plus envie que ça d'affronté l'armée de Méricléce pour des villageois qui lui était inconnue. Léandra pour ça part aimée bien cette guerrière, il se dégagé d'elle une aura apaisante. Elle regarda sa mère qui semblait ne pas être pressé à se présenté elle-même. Lèandra décida donc à sa place :

"Nous devrons peut-être demander l'avis à ceux que tu voudrais protégé Gabrielle. Je suis Léandra et voici ma mère Atalante la chasseresse, fille de du roi Iasos du Péloponnèse..."

Atalante sourit en entendant sa fille la présenté comme ça, mais elle la reprit en disant :

"Merci, Léa, mais Atalante la chasseresse aurait suffi. Léandra, tu est responsable de la situation. Ces villageois sont en difficulté à cause de toi, je t'aiderais, mais à toi de prendre tes responsabilités. C'est ça, le monde des adultes."

Léandra fit la moue et répliqua :

"Tu ne voulais pas me laisser vivre ! Et je sais ce que je veux faire mère ! C'est toi, qui est devenu folle !"


Atalante serra ses poings, et répondit à sa fille :

"Tu veux vivre soit, tu vas vivre, tu vas voyagé, mais pour l'instant tu as tué deux hommes, et tu vas allez les enterrée, tout seule, demande une pelle au villageois et revient une fois que tu auras fini. Sauf bien sur si ma chère fille préfère laissait ces deux êtres humains pourrir au soleil..."

Léandra haussa les épaules, et défia sa mère du regard, puis lui tourna le dos en grommelant, elle partit effectué sa basse besogne. Atalante la suivit des yeux et soupira, sa petite lionne devenait une adulte, elle n'était plus ce lionceau qui gambadait dans une clairière essayant de chassé des papillons. Elle se tourna vers Gabrielle et la cavalière au teint halé, et répondit à la première question de la guerrière blonde :

"Mériclèce est un seigneur de guerre qui cherche à obtenir toute les routes commerciale entre le nord de l'Italie et le nord de la Grèce, et donc les routes commerciale terrestre entre Rome et Athènes. Il a perdu plusieurs fois ces hommes dans les bois de Liocos au nord de ce village. Puis il a utilisé ces bois pour vaincre ces rivaux. Il est très riche, c'est un guerrier redoutable, il peut tué un homme avec une simple pression d'un doigt. Mais on dit qu'il ne se déplace que rarement en personne, et qui l'envoi toujours ses officiers. Ces officiers sont très organisé avec une hiérarchie très stricte. Mais l'ensemble de ses hommes sont des soulards qui savent à peine se battre et qui n'ont aucune discipline sans leurs chefs."

Atalante avait au fils des années rassemblait beaucoup d'information sur ce seigneur de guerre qui envoyer régulièrement des troupes dans son bois, comme pour testé sa préséance et sa force. Si elle n'était pas en présence de deux autres guerrières, elle aurait soupçonnée un piège de Mériclèce quand ces hommes avaient attaqué sa fille. Mais avec deux guerrière en plus, et ce village, Atalante se demandait se que le seigneur de guerre avait en tête. Il y avait aussi cette guerrière blonde du nom de Gabrielle, qui lui en avait parler, Hercule, Salmoneus, Jason...
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Nefereth Selena
Cavaliers solitaire
Cavaliers solitaire
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Dim 14 Nov - 23:11

        Nefereth salua de la tête les deux femmes qui venaient de se présenter, Gabrielle et Léandra, ainsi qu'Atalante. Elle connaissait la première de par les récits des villageois, mais les précisions sur les secondes la surprirent. Le fait qu'Atalante reprenne sa fille sur la présentation fit sourire la Greco-égyptienne. Cela aurait fait pompeux et imbu de lui-même si c'était la personne elle-même qui s'était présentée comme ça, mais là, la jeune femme voulait juste rendre honneur à sa mère. Il était cependant risqué de se présenter comme ça aux premières venues. D'autres qu'elles auraient pu fomenté un plan de kidnapping en vue d'une rançon.

        _ Quant à moi, on me connaît sous le nom de Nefereth Selena. C'est un plaisir de faire votre connaissance à toutes.

        Il s'ensuivit une conversation mère / fille, où Nefereth se détourna le temps de siffler Khadir, et lorsqu'il arriva, elle le prit par la bride et revint à la discussion. Léandra partait pour enterrer les deux morts. Et Atalante répondait à la première question de Gabrielle, de façon assez détaillée. Nefereth prit le temps d'assimiler tout ça, son arc rangé dans son dos et la main posée sur la crinière de l'étalon, puis proposa l'idée qui venait de germer suite à ces informations :

        _ Ce Mériclèce a l'air redoutable en effet. Vous avez bien précisé que ses hommes n'avaient aucune discipline sans leurs dirigeants ? Dans ce cas, il serait judicieux de tendre une embuscade à ces mêmes dirigeant et mettre ainsi le chaos dans leurs rangs. Combien de lieutenant, commandants, etc... As-t-il ? Et combien de soldats ?

        Elle n'était peut-être pas une grande guerrière, mais elle avait quelques notions de stratégies au moins, ce qui lui a permit de rester en vie jusque là. Khadir hennit doucement, et la brune posa sa main sur son flanc, lui frottant doucement le pelage en restant écouter les Guerrières.

[HJ : Je croyais avoir répondu Mercredi, mais mon ordi a sans doute buggé.]
Revenir en haut Aller en bas
http://marauders.vampire-legend.com/forum.htm
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Gabrielle
Admin
Admin
avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 49
Localisation : Toujours à parcourir le monde
Emploi/loisirs : Avec mon amie de voyage Gabrielle/Donner des coups de poings dans la figure de Joxer.
Humeur : Cela dépend de toi

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Lun 15 Nov - 20:35

      Après un petit moment d'attente de pars le faite que la femme d'age mur et musclée ainsi que la jeune fille brune au nom de Léandra finir leur conversation mouvementé au sujet des deux soldats morts et devant être enterré, Gabrielle continua a observer l'état général du village réfléchissant à la meilleures façons de le protéger.

      La plus jeune prit la parole en premier et avec une certaine fierté présenta la femme d'age mur comme Atalante et avec une voix d'une grande fierté fit comprendre a l'assemblée les racines de celle-ci qui apparemment avait du sang royale dans ses veines. Une fois les présentation faite la jeune Léandra tourna les talons en bougonnant car sa mère lui avait donner une tache importante à faire.

      Quand Atalante lui donna plus d'explication concernant le certain Mériclèce, Gab se dit que ce ne sera ni le premier ni le dernier seigneur de guerre quelle combattra, cela ne lui faisait pas peur, ce qui l'inquiétait le plus était de connaitre la quantité d'hommes qu'il pouvait avoir. Si en plus les soldats n'ayant pas beaucoup de discipline sans leurs chefs cela pourrait s'avérer pour le petit groupe être un atouts.

      Gabrielle regarda la jeune cavalière ramasser et essuyer ces flèches qui quelques instants plutôt avaient été cibler et planter dans les pieds des soldats, elle siffla son cheval qui très docilement vint près d'elle... Elle se présenta :


      - Quant à moi, on me connaît sous le nom de Nefereth Selena. C'est un plaisir de faire votre connaissance à toutes.

      - Le plaisir est partager belle Nefereth Selena

      Une fois ses flèches ranger dans son carquois, son cheval à coter d'elle, le caressant affectueusement, la cavalière fit une proposition très intéressante, celle de tendre une embuscade et d'arriver à mettre le chaos dans les rangs, le soucis est que, le manque de volontaire pour cette mission n'allait pas être aussi facile, car, les villageois connaissant le Seigneur de guerre en avait une peur bleu.
      Gabrielle se décida à prendre la parole, mais avant, il est clair qu'il fallait convaincre les villageois, pour cela Gab trouva une grosse poêle, elle se mit sur un char qui servait de char à foin, prit son bâton et tapa fortement dans la poêle en appelant au villageois de les rejoindre sur la petite cour servant de place.

      La place se remplit de plus en plus rendant les villageois de plus en plus intriguer.
      Quand enfin Gabrielle vit que la majeur partie des villageois s'étaient regrouper elle commença à engager ce quelle penserait être un bon discours.


      - Mesdames ! Mesdemoiselles ! Messieurs !
      Comme vous le savez, les soldats vont revenir dans votre village afin de vous le raser complètement, je sais que cela vous fait très peur soit, je le comprends fortement.
      (après un instant de pause elle reprit). Nous aurions besoin de main, afin, de vous refaire une palissade plus solide que celle que vous avez eux jusqu'à maintenant, ainsi que des tours de garde et d'une double porte, ensuite, parmi vous y'en a t'il sachant se battre ?

      N'ayant aucune réponse de la part des villageois pour sa question, observant les réactions de ce peuple.Gabrielle redouta le pire, elle se tourna vers la cavalière ainsi que les deux guerrières et leurs dit :

      - Nous avons un réel problème et un sacrer travail sur la planche qu'en pensez vous ?
      Ces pauvres gens vont devoirs apprendre à se battre, il faut que nous trouvions une solution afin de mettre tout en oeuvre lors de la prochaine attaque.
      Qu'en pensez vous les filles ?


Dernière édition par Gabrielle le Lun 24 Sep - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://xena-univers.forums-actifs.net
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Atalante
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 28
Localisation : Au Nord de la Grèce
Emploi/loisirs : Chasseresse
Humeur : Nerveuse

MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   Jeu 18 Nov - 15:22

Atalante recherchait dans sa mémoire, où elle avait entendue ce nom "Gabrielle". Puis la cavalière se présenta à son tour, Nefereth Selena, Léandra enregistra son nom, puis partit enterré ces deux victimes. Elle n'aimait pas ça, mais bon, elle savait bien qu'elle devait le faire. Une voix dans son esprit qui avait toujours était là, lui soufflait de se nourrie de ses deux cadavres. Mais Léandra ne se pliait pas à ce que sa partie animale lui disait de faire, pour elle s'était peut-être des ennemies, mais elle aimait pensé que c'était de la même espèce qu'elle. Elle les enterra donc en posant deux pièces tiré des bourses des deux cadavres sur le yeux pour qu'ils puissent payer le Charon, le passeur du Styx. Elle revient quand Gabrielle haranguait les villageois. Léandra ne put s'empêcher de penser que des proies ne se transforme pas du jours au lendemain en chasseurs.

Atalante écouta la proposition que Nefereth, leur proposa, un plan simple couper l'armée de Mériclèce de ça tête, donc de ses officiers. Puis elle demanda de quelle taille était l'armée de Mériclèce. Atalante se demanda si elle devait leur dire, que le seigneur de guerre, ne sera surement pas dans la région, et que c'était surement un détachement de son armée, qui travail pour un des nobles de la région, qui était surement assujettie à Mériclèce. Puis la guerrière du nom de Gabrielle, commença à réunir les villageois, elle avait surement pour intention de tenir au courant ces paysans qu'ils vont devoir se battre pour sauvé leur liberté et leur maison ou même leur vie. Elle demanda si certain parmi eux, savait se battre, Atalante, soupira devant le fatidique résultats : aucun d'entre eux savait se battre. Elle soupira, mais son regard s'illumina sa fille venait de revenir vers eux. Elle lui demanda discrètement :


- Alors ?

Léandra répondit simplement, la gorge sèche :

- C'est fait.

Atalante et elle écouta Gabrielle, elle résuma se qui était le problème majeur, la villageois ne savaient pas se battre. Léandra résuma la situation :

"Les moutons ne se transforment pas en loups sans l'aide du berger."

Atalante sourit devant la phrase digne d'un sibylle que sa fille avait sorti, elle le fessait depuis toute petite, c'était surement du à sa condition mi-humaine mi-lionne. Atalante lui répondit :

"Mais les moutons ont quartes belle bergères. Et je vois d'ici une forge, je pourrait sans problème leur faire des armes, je pense que certain d'entre eux savent utilisé un arcs, si c'est le cas, je pourrait leurs fabriqué rapidement des flèches de guerre.... enfin, je pense que je ne pourrais pas faire celle que j'ai l'habitude de faire, Artémis ne l'autorisera pas... "

Atalante avait réfléchi que elle fessait des flèches d'Artémis la plus part du temps, mais la déesse n'autorisait, seulement les femmes, à utilisé ses flèches. Et Atalante respecté bien qu'une seul déesse et c'était Artémis. Elle reprit malgré tout :

"Je pourrais par contre faire, des pointes de lances pour les personnes qui voudrons se battre. Et en parlant de porte, je pense me souvenir comment faire des montants et des renforts pour une porte fortifié. Enfin, si j'ai assez de métal. Mais revenons à Mériclèce, si je devine bien, il ne doit pas avoir plus de trois autre officiers dans la région, soit une cinquantaine d'homme avec ces cinq officiers. Mais il peux très bien être une centaine, mais je ne vois pas pourquoi il en aurait autant dans la région. Pour te répondre Nefereth, Mériclèce possède dix milliers d'hommes en tout, répartie en Grèce en Égypte, à Rome, en Perse et en Gaule. Je ne sais pas comment il s'assure la fidélité de ses officiers, mais il arrive à tirer profit de ces hommes en les utilisant comme mercenaires. Mais nous n'avons bien sûr pas tout son armée sur le dos."

Atalante attendit, les réactions des deux autres guerrières. Elle avait dit tout ce qu'elle savait du seigneur de guerre, peut-être qu'elles se demanderont comment elle savait tout ça, mais Atalante n'était pas pressé de le leur dire. Léandra qui avait écouté sa mère se demanda si elle devrait l'aidé dans ses travaux de forge ou pas. Elle aimait pas vraiment, mais si c'était pour sauvé ses villageois, elle accepterais. Elle rajouta se disant que c'était le moment ou jamais :

"Gabrielle, par pure hasard ne serait tu pas une Amazone ? Mère, m'a souvent dit qu'elle était des guerrières combattant avec un bâton ou des arcs."


Atalante sourit, sa fille n'avait vraiment pas sa langue dans sa bouche. Atalante, elle-même n'avait jamais vu, une amazone. Bien qu'elle avait apprit à manier l'arc comme Artèmis, et avait souvent côtoyer des prêtresses de la déesse de la Chasse, c'était elles qui lui avaient apprit à faire les flèches de la déesse de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre choc avec le monde.   

Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
 

Une rencontre choc avec le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xena Univers :: Section Rôle Play de L'Univers de Xena et Gabrielle :: Europe :: Grèce Antique :: Les Rues-