AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siyanna
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : a la recherche de Xena et Gabrielle
Emploi/loisirs : Apprentie guerrière
Humeur : A toi de voir ;-D

MessageSujet: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Jeu 13 Jan - 1:12



A L'aube du Commencement
Altaïr-Xena & Siyanna



Siyanna avait devant elle de nombreux jour de voyage, elle avait suivit la trace de la princesse guerrière depuis son plus jeune age. La route et les dangers avaient endurcit quelques peut la jeune fille mais pour son bien être intérieur elle trouvait que cela n'était pas suffisant. La jeune demoiselle talonna son cheval aussi noir que la nuit et la magnifique bête accéléra le mouvement. La jument s'élança a son rythme pas le plus rapide mais pas le plus lent non plus. Il fallait dire que la guerrière galoper plutôt rapidement. * Pour sur qu'il s'agit bien d'elle * pensa la jeune fille pour elle même. C'est alors qu'un corbeau longea le ciel d'un cris perçant, ce qui comme tout le monde le savait ici annonçait de mauvais présage. Siyanna se retourna sur sa selle et aperçut au loin bon nombre de chevaux élancé a sa poursuite. Évidement elle le savait très bien le vol était très mal toléré dans bon nombre d'endroit et dans l'ancien village cela devait être la même chose. Tant pis elle les affronteraient s'il le fallait après tout ce n'était pas un scoop si une petite troupe la poursuivait.

La jeune femme sauta de sa monture et inspira profondément. Le corbeau venant de se poser tout prés. Les hommes ralentirent l'allure visiblement ils étaient superstitieux ce qui amusa beaucoup la jeune fille. Un des hommes sortit tout de même son épée et fit un pas en avant. Le corbeau croisa alors bruyamment, il y eut un nouveau moment de panique parmi l'assembler puis le chef de troupe prononça d'une voix de stentor : «  Allons donc reprenez vous. Vous n'allez tout de même pas avoir peur d'un simple Piaf de malheur... » Il amassa alors un cailloux joncher la au sol et visa l'oiseau afin de le faire déguerpir de sa branche. Ce qui marcha parfaitement a merveille. Les hommes lancèrent un regard malicieux a la jeune fille. Siyanna devait se préparé au plus vite. C'est a peine si elle eut le temps de se rendre compte qu'un des hommes foncé tout droit sur elle. La jeune demoiselle sentit l'adrénaline la gagner elle s'exécuta d'un saut et se cramponna fermement a la branche de chaine ou se trouvait son compagnon de route quelques minute plus tôt. Dans un élan elle se projeta a quelques pas de la et entendit un bruissement d'os provenant d'un tibia qu'elle venait de déplacez involontairement ou presque. Elle eut pas vraiment le temps de se retourner qu'une branche aussi dure que la terre elle même venait de percuter sa tête. Le sang lui montait a la tête et sa vision devint flou. Elle perdit connaissance et resta la parmi les quatre corps d'homme inertes qui jonchais un peut partout autours d'elle sans vie. Un dernier regard vers le ciel et se fut le néant....
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Altaïr
Guerrier du bien
Guerrier du bien
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : A parcourire le monde sur le dos d'Anthéa, à la recherche de Xéna.
Emploi/loisirs : Rechercher Xéna.
Humeur : Changeante avec le temps. Vous savez, c'est c'est comme la pluie, ca s'en va et sa reviens ...

MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Jeu 13 Jan - 20:30

    Ah... Les jours comme ça, Altaïr préférait rester sur un rocher, pour se bronzer au soleil. Le ciel était d'un magnifique bleu azure et aucun nuage ne venait perturber ce magnifique temps. Malgré le beau temps, il ne faisait pas si chaud en ce début de printemps. La saison préférée d'Altaïr. Elle adorait les fleurs qui s'ouvraient peu à peu laissant leurs belles couleurs raviver les par terres sauvages des forets, des plaines et des autres endroits. Les odeurs des fleurs étaient si douces et si agréable qu'elle en oubliait toujours l'hiver qui venait de se passer. Elle adorait aussi entendre les oiseaux chantés la merveilleuse mélodie, laissant ses oreilles de la jeune femme écouter le joli petit son qui la détendait. Mais ce qu'elle aimait par dessus tout, oui, par dessus tout, c'était les animaux qui courraient dans les champs après de longs mois d'absence, c'était un tellement beau spectacle qu'Altaïr ne s'en lassait jamais, si bien qu'à chaque hivers, elle attendait impatiemment le printemps. Mais le printemps n'était la que pour un moment, ça passerait vite et il fallait en profiter puisque l'été, l'automne et l'hiver ne tarderaient pas à revenir.

    Altaïr chevauchait avec allure sa belle frisonne à la couleur noir jais quand elle entendit des cris de guerres, des paroles et des bruits de branches... Elle ne tarda pas à donner un furtif coup de talon à sa jument qui comprit tout de suite et elle qui était au pas, partie au galop en une fraction de seconde. Lorsqu'Altaïr arriva à l'endroit ou elle avait entendu tout ces bruits, elle découvrit les cadavres des hommes. Elle ouvrit la bouche, dépitée et la referma rapidement, se rendant compte qu'une jeune femme -surement plus vieille qu'elle- était allongée sur le sol. Altaïr s'approcha de la brune et prit son pouls : il était bien la et n'était pas si faible que ça. Elle lui souleva doucement la tête et alla chercher un chiffon, quelle humidifia pour nettoyer la plaie sur son front.

    Sauf que tout ne se passa pas comme elle l'avait prévu, tout calme ect... Elle entendit des bruits. Elle savait que sa jument ne faisait pas autant de bruit à elle toute seule -bien sur il y avait des bruits de sabots, surement un autre cheval qu'Anthéa-. Elle posa une main sur le pommeau de son épée, prête à attaquer si on l'attaquait.

Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Xena
Princesse Guerrière
Princesse Guerrière
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 25
Localisation : Là ou l'aventure me guidera.
Emploi/loisirs : Princesse Guerrière.
Humeur : Disons... bonne ?

MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Jeu 13 Jan - 21:09

    Ils s’approchaient… doucement, à pas furtif. Comme un renard, il s’approchait des deux corps étendus et au repos. Le feu de camp laissait s’échapper une légère fumée encore ; il ne tarderait pas à mourir très bientôt. Les hommes traversaient le petit camp. Ils étaient quatre hommes, biens armés et bien bâti. Un d’entre eux se posta près du corps du jolie barde qui dormait encore, les trois autres s’approchaient du corps de Xena. D’un même mouvement, ils levèrent leur épée au dessus du corps de la guerrière assoupie. On pouvait lire sur leurs visages l’excitation qu’ils avaient à pouvoir tuer la princesse guerrière.
    Ce qu’ils ne savaient pas, cependant, s’était que Xena ne dormait pas du tout. En fait, elle les avait entendus et repérés depuis un moment déjà. Seulement, elle avait voulu leur tendre une embuscade. Sa meilleure, quant à elle, dormait profondément, ne se doutant même pas du danger qui planait au dessus de sa tête.

    Caché sous ses épaisses peaux de bête qui lui couvraient une partie du corps, la main de Xena tenait fermement son chakram. Alors que l’un des hommes s’apprêtait à lui enfoncé sa lame dans la gorge, son chakram arrêta sa lame et la princesse guerrière ouvrit les yeux. Elle poussa un ricanement amusé puis elle poussa son cri de guerre. D’un bond, elle envoya les trois hommes valsés plus loin. Puis, pour sauver sa camarade, la guerrière projeta son chakram en direction du soldat qui s’apprêtait à la tuer. L’anneau brisa sa lame, ricocha sur un tronc d’arbre, il alla ensuite l’atteindre mortellement à la tête puis il revint aux mains de la guerrière. S’armant alors de son épée, elle vit les trois hommes s’élancer vers elles de nouveau. L’épée de la guerrière alla lacérer le ventre du premier, s’enfonça dans la poitrine de l’autre puis trancha la gorge du dernier.
    Ces hommes n’avaient visiblement pas été entraînés. Mais la chose la plus surprenante encore, tout ce vacarme n’avait même pas réveillée le barde qui dormait toujours, un sourire niais sur le visage. La guerrière rangea ses armes puis alla réveiller Gabrielle. Cette dernière paru surprise de voir tout ses corps sur le sol ; mais l’attention de la guerrière ne lui était même plus adressée. Elle avait entendu des cris au loin et des lame d’épée s’entrecroisé. Il y avait une scène de combat non loin.


    *Décidément, j’a bien choisit ma journée* songea-t-elle.

    La guerrière s’empressa de rejoindre sa jument, Argo. Xena indiqua le chemin à Gabrielle qui viendrait la rejoindre plus tard. Elle la monta et puis elle poussa un terrible grognement. Argo s’élança alors vers la scène.
    La guerrière y parvint aisément, les obstacles sur son chemin avaient été évités par sa fidèle monture.

    Une nouvelle scène s’affichait alors à elle.
    Il y avait plusieurs corps sur le sol. Ils étaient morts, de toute évidence. Une jeune fille à la chevelure aussi blonde que Gabrielle se tenait aux côtés d’une jeune femme, visiblement blessée dans le combat. Xena ne les connaissait pas, mais elle les jugeait plutôt jeunes pour tenir pareille combat. Encore assez loin de la scène, Xena les observait sans ce faire voir.
    Mais elle du se résoudre à les approcher quand elle aperçu trois autres hommes s’approcher des deux jeunes filles. Elles ne semblaient même pas les avoir entendus. La princesse guerrière enfonça ses talons dans les côtes d’Argo qui s’élança vers le lieu.
    La petite blonde déposa sa main sur son épée ; elle avait repérée Xena. La guerrière arrêta brusquement son cheval ce qui la propulsa dans les airs. Elle passa au dessus du corps des deux jeunes filles tout en poussant un autre crie de guerre qu’on lui connaissait tant.
    Dans l’atterrissage, elle assomma à l’aide de ses pieds deux des hommes. Le dernier fut ensuite frapper par son poing sévèrement fermé. Il connu le même sort que ses camarades et alla s’effondrer à leur côté, inconscient.

    La guerrière se tourna alors vers les deux jeunes filles :


    « Tu ne les as pas entendu approcher ? » dit-elle alors à l’adresse de la jolie blonde.

    La guerrière se pencha à son tour vers le corps inanimée de l’autre jeune fille. Elle avait une blessure à la tête et, selon Xena, cela avait été provoqué par une branche. Il y en avait d’ailleurs une plus loin, complètement ensanglantée. La guerrière poussa doucement la blonde pour prendre la jeune fille dans ses bras. Elle examina sa plaie puis elle demanda à l’autre jeune fille :

    « Que c’est-il passé ici ? »

    Xena ne pouvait encore rien faire pour soigner cette blessure. Elle approcha ses doigts de sa bouche pour appeler Argo. Sa jument apparu alors. La princesse guerrière indiqua alors :

    « Regarde dans la sacoche de gauche et emporte moi le petit flacon que tu y trouveras. »
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Siyanna
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 10/01/2011
Localisation : a la recherche de Xena et Gabrielle
Emploi/loisirs : Apprentie guerrière
Humeur : A toi de voir ;-D

MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Ven 14 Jan - 14:57

Pendant ce temps dans l'esprit inconscient de la jeune fille divers période de sa vie refaisais surface, éventuellement c'était du au coup portant de la branche. Les images qu'elles pouvaient alors voir dans son esprits était un petit village bien tranquille typiquement paysans. Au loin on pouvait y apercevoir d'immense champs de blé ainsi qu'un homme la trentaine probablement en train de labouré les terres le tout sous un soleil de plombs. Des collines d'un vert profond se dessiner alors a l'horizon. Certains paysans prenaient le temps parfois de parler entre eux dans une langue qu'eux seul étaient a même de maitriser. Quoi qu'il en fût tout était clair dan l'esprit de la jeune femme. Une mère étendait sa et la du linge encore mouiller qu'elle venait visiblement de lavé. Elle levait parfois un regard vers les deux enfants jouant dans la cours, le garçon était plus jeune que la fille. Puis alors qu'elle continuer son voyage en plein songe les images jusque alors claire et assez distinctive sa vision devin flou et laissa peut a peut place a un petit arbre et des visages encore inconnue ou presque un seul lui revenait a l'esprit, celui de la guerrière Xena. Une autre jeune femme se tenait a leur coté, sa vision encore défaillante toutefois Siyanna entendait ce qu'elles se disaient entre elles.

La jeune fille tenta de se redresser tant bien que mal a l'arbre qui lui servait d'aplombs. Elle observait avec appréhension toutefois ce demandant si elle devait ou non faire part de sa présence. Simplement elle balaya son regard autour d'elle afin de prendre conséquence du lieu ou elle se trouvait. Siyanna ce rendis également compte des corps des soldats qui l'avaient précédemment attaquer. Petit a petit la mémoire lui revenait par léger flash. Lorsque elle fut a même de parler elle demanda calmement tatant légèrement son front qui lui bruler suite au coup porter par l'homme :


« -Excusez moi.... » commença t-elle ne sachant par ou commencer. Elle avait encore du mal a imaginer que la princesse guerrière était la a son coté avec une étrange jeune fille qui devait être beaucoup plus jeune qu'elle. Finalement elle se tut est préféra écouter les dires des jeunes demoiselles afin de pouvoir enfin s'exprimer librement ce qui la reposerait et lui permettrait plus a même de refflechir sur ses futures paroles a venir....
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Altaïr
Guerrier du bien
Guerrier du bien
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : A parcourire le monde sur le dos d'Anthéa, à la recherche de Xéna.
Emploi/loisirs : Rechercher Xéna.
Humeur : Changeante avec le temps. Vous savez, c'est c'est comme la pluie, ca s'en va et sa reviens ...

MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Dim 16 Jan - 15:26

    Altaïr qui était alors accroupie près de la jeune femme entendit un cris de guerre et sentit quelqu'un sauter par dessus d'elle. Lorsque cette personne atterrit, elle la regarda et ne put s'empêcher d'ouvrir ses yeux en grand, étonnée. Devant elle, se tenait Xéna, la guerrière qu'elle cherchait depuis longtemps.

    « Tu ne les as pas entendu approcher ? Demanda Xéna.
    - Je ... Je ne les ai pas entendus... Chuchota Altaïr. Mais j'ai entendu vos pas. »

    Ca commençait bien, elle s'auto ridiculisait devant Xéna. Après ça elle ne voudrait pas de la jeune guerrière, bien jeune pourtant.

    « Que c’est-il passé ici ?
    - Je n'en sais rien madame. J'ai entendu des bruits et j'ai accourue. Quand je suis arrivée avec ma jument, j'ai vu tout ces corps et seul celui de la jeune femme est en vie

    Elle fit un petit sourire timide et se leva, pour faire face à Xéna, elle était légèrement plus petite que la princesse guerrière. Altaïr repoussa ses cheveux blonds en arrière et observa attentivement Xéna. La princesse guerrière avait de magnifique cheveux brun, ou châtain mais peut importe. Elle avait aussi de magnifique et envoutant yeux bleus, et on pouvait presque les comparer à la couleur des nuages tellement ils étaient clair. Xéna était grande, plus grande qu’Altaïr.

    « Regarde dans la sacoche de gauche et emporte moi le petit flacon que tu y trouveras.
    - D’accord. »

    Altaïr s’approcha du cheval de Xéna, laissant sa cape bouger à chaque mouvement de jambe. Elle remarqua que sa jument, Anthéa, c’était approchée du cheval de la princesse guerrière. Elle n’avait pas perdu de temps la petite Anthéa, mais cette jeune jument était si sociable et ne pouvait pas s’empêcher d’aller vers les autres chevaux. Altaïr chercha quelque chose dans la sacoche de gauche un petit flacon et l’emmena vers la guerrière, d’un pas rapide.

    « Voilà. Susurra Alta’ en donnant le flacon. »

    Altaïr sourit timidement et la regarda droit dans les yeux. Elle dévia son regard quand elle entendit un bruit. Elle tourna la tête vers la femme inconsciente et sourit quand elle la vit poser une main sur son front. Elle se pencha vers elle et posa une main sur son épaule.

    « Excusez-moi....
    - Chut… Commença doucement Altaïr. Repose-toi, nous nous occupons de toi. »

    Altaïr ne pouvait s’empêcher de vouloir s’occuper d’elle, c’était son caractère qui voulait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Xena
Princesse Guerrière
Princesse Guerrière
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 25
Localisation : Là ou l'aventure me guidera.
Emploi/loisirs : Princesse Guerrière.
Humeur : Disons... bonne ?

MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   Mer 19 Jan - 22:34

    La jeune femme semblait reprendre conscience peu à peu. Xena fronça les sourcils puis attrapa la petite fiole que lui avait apporté la jeune blonde. La princesse guerrière dissimula difficilement son agacement à entendre la jeune fille l'appelée ''madame''. À son sens, elle n'était pas si vieille que ça. La guerrière chassa rapidement cette idée de son esprit pour se concentrer sur la blessure de la jeune femme au sol. À l'aide de son pouce, elle retira le bouchon de bois de la fiole pour verser doucement un peu de son contenu sur sa blessure. Il s'agissait d'une essence que lui avait donné un guérrisseur lors de ses nombreux voyages. Cette potion avait pour but d'empêcher toute infection de se répendre ainsi qu'aider la blessure à cicatriser plus rapidement. Elle massa la blessure, malgré les gémissements de la pauvre blessée.
    Finalement, lorsqu'elle eut terminé de lui donné des soins, elle s'adressa de nouveau à la jeune fille :


    « Maintenant, retourne à mon cheval et prend l'une des couvertures attachées à sa selle. »

    Lorsqu'elle s'exécuta, Xena descendit le regard vers la blessée qui semblait reprendre des couleurs. Son visage ne lui était pas familier, pourtant, elle semblait très jeune. Xena lui demanda donc, sans s'entendre à ce qu'elle puisse lui répondre convenablement :

    « Quel est ton nom ? »

    Puis, lorsque la jeune fille revint, couvertures à la main, Xena lui indiqua où déposer les peaux de bêtes. Puis, sans même paraûtre dérangée par ce changement de poids, elle s'empera dans la jeune fille, l'a prit dans ses bras, l'ammena jusqu'aux fourrures puis elle l'a déposa là.
    Xena l'observa un instant, puis, comme elle savait qu'elle ne porurait pas faire plus pour elle, elle s'adressa de nouveau à la jeune blonde :


    « Comment t'appelles-tu ? » lui demanda Xena tout en se levant, les mains sur ses hanches.

Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |   

Revenir en haut Aller en bas
Pour la santé du forum, un clique par jour sur chaque CHAKRAM !
 

A l'aube du commencement | Altaïr-Xena & Siyanna |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xena Univers :: Section Rôle Play de L'Univers de Xena et Gabrielle :: Europe :: Grèce Antique :: Chemin - Forêt-